UNE BANDE ANNONCE ÉDIFIANTE "LA FACE CACHÉE DES VACCINS" EFFETS SECONDAIRES !!!

Vues: 42126

0

c19legrandreveil

De: c19legrandreveil

Date d'envoi: 02/03/2022

Etiquettes: génocide   virus   vaccin   meurtre   covid   bigpharma   propagande   tueurs   violence   mensonge   manipulation   hypocrisie   hécatombe   dépopulation   nazi   carnage     

Pour ne pas OUBLIER que cette période restera comme l’une des plus noires de toute l’Histoire de l’humanité... Sortie prévue le 11 Février un documentaire du réalisateur Raphaël Berland à voir sans faute !!! Un film de Raphaël Berland. Sortie officielle : vendredi 11 février 2022 (sur les réseaux sociaux de Nexus : https://magazine.nexus.fr/les-reseaux/) Retrouvez dès maintenant l'interview intégrale de Frédéric Beltra, l'un des témoins du film : https://youtu.be/5re5B60uNCA – PARTENAIRES Nexus – Magazine d’information indépendant https://www.nexus.fr REVAV – Réseau des victimes d’accidents vaccinaux http://www.revahb.fr Verity France – Collectif de familles de victimes des vaccins anti-covid https://www.verity-france.org LNPLV – Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations https://www.infovaccin.fr AIMSIB – Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante https://www.aimsib.org ALIS – Association Liberté Information Santé http://alis-france.com/ Merci à tous les internautes qui ont participé au financement de ce film et à toutes les victimes ou proches de victimes qui ont accepté de témoigner. https://rumble.com/vs44f7-pour-pfizer-notre-sant-est-leur-priorit-oouuff-nous-voila-rassurs-.html https://rumble.com/vqcd2n-une-bande-annonce-explosive-pour-la-sortie-prochaine-de-the-big-reset-.html

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

2 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 02/03/2022 Répondre Signaler un abus

TRADUCTION EN CLAIR DES LIVRES SACRES DE LA RELIGIOIN VACCINOCOVIDISTE

Il s'agit d'un projet à moyen et long terme. Comme le cancer, si on s'interdit la chirurgie, l'ennemi sera tojours gagnant.

Son arme principale publique : une mainmise feroce et totale des medias et donc,des statistiques. Même celles de lASNM est désormais museléee, on n'y trouve plus les évaluations chiffrées des effets secondaires tous les mois, cimmme c'était le cas il y a encore six mois.
Donc pour lutter contre cet ennemi, il faut dire Adieu à tout renseigement statistioque qui tiendrait le coup devant un tribunal.

Mais l'essentiel est pire : c'est la stratégie à moyen et long terme combinée avec ces médias asservis qui fait le poison parfait.

Nous allons ici décrire cette stratégie, il faut pour cela un minimum de mathématiques, au moins du niveau des lycéens de l'âge de 14 ou 15 ans de mon époque (comptez trois ans de plus aujourdhui).

Nous avons donc une population P (de plusieurs dizaines de millions d'individus, afin que la loi des grands nombres ---alias théorème central limite---) permette aux probabilités d'approcher très précisément la vérité. Le but est de dépeupler cet échantillon, disons à un horizon de dix à vingt ans, sans alarmer les foules et même, tout en conservant leur confiance à un taux suffisant pour ne pas faire s'effondrer les scores électoraux.

Actuellement, les lots fournis par les fabricants de ces ''vaccins'', le public s'imagine qu'ils sont homogènes i.e.toutes les fioles ont le même contenu. C'est inexact : certaines fioles sontdes placebos inoffensif, certaines autres sont toxiques à un haut degré, dangereux pour la santé et souvent létaux pour les sujets faibles ou jallergiques.

Les hauts responsables impliqués loyalement dans le projet savent les lots inoffensifs et les lots qui contiennent une certaine proportion de fioles aux contenus toxiques (en moyenne 2000 à 3000 fois plus toxiques que les fioles placebo). Globalement, environ 1 fiole sur 200 est toxique, mais cette proportion a vocation à augmenter à 1/100 une fois, le procéssus bien enclenché. Les hauts responsables ont donc une parcelle de pouvoir de cibler les lots dangereux, mais ce point est complexe à gérer. Des études fines aux USA sont disponibles sur
TVS24.ru, les lecteurs assidus pourront les visionner avec profit mais elles ne sont compréhensibles qu'aux lecteurs dotés d'une certaine culture mathématique niveau des anciennes classes TC des Lycées (supprimées par Jospin.....)

Soit 1/p la proportion globale des fioles toxiques.
Ce qui suit est une simplification de la réalité qui suffit à se faire une idée correcte de la stratéhgir de dépopulation employée. Dans cette première approximation, la personne qui se fait vacciner a la probabilité 1/p de se faire injecter un produit empoisonné. Avec p=200, sur 200 personnes vaccinées durant une campagne de cb vaccination, une seule subira des effets secondaires graves, conduisant à 'linvalidité lourde ou à la mort. Ilest essentiel que p soit assez grand pour pouvoir tromper le garnd public.Dans la pratique, ils ne tomberont jamis au-dessous de p=100, donc seulement une personne sur 100 tirera un maiuvais numéro.
Avec p=100, 99 personnes sur 100 n'auront aucun ennui de santé. Ces 99 personness n'auront pas été témoins de la malchance de l'unique personne empoisonnée. C'est comme les accidents de la route, tout le monde sait qu'il y a en France environ 20000 morts ou blessés graves sur la route mais concrètement il est rarissime d'être témoin direct d'un de ces accidents. Donc ces vaccinés auront tendance à être agacés par les protestations des malchanceux à qui aura été injecté un ''vaccin'' empoisonné, et seront réceptifs aux ''journalistes'' surcontrôlés qui leur diront que ces effets secondaires n'existent pas, qu'en réalité ils ne sont pas liés au vaccin, etc. Les gens de pouvoir, liés à l'oligarchie qui entend bien dépeupler, usent et abusent de la confiance spontanée que leur font les citoyens d'un pays développé, et tout va se jouer sur cette confiance, qui est de nature religieuse donc irrationnelle. La rationalité ne consiste pas à faire confiance aux dirigeants, elle consiste à faire confiance à de bonnes lois écrites dans le marbre et garanties par une bonne Constitution, d'où cette tactique, utilisée en France par l' ''élite'', de s'éviter la garantie des lois en décrétant un état d'urgence permanent qui permet de bafouer ces lois en toute '''légalité'', du moins aux yeux de la majeure partie du peuple.

Bref, durant une unique campagne de ''vaccination'', la confiance du peuple est mécanique et les effets secondaires n'arrivent qu'aux autres, donc les dirigeants ont la main sans peine et n'ont guère de difficulté à ignorer les victimes des effets secondaires et toute latitude pour propager des mensonges en usant de fausses statistiques, gobées par une forte majorité.
L'ennui c'est que si tout s'arrêtait là, ce poison inoculé une fois sur 100 ne saurait jamais aboutir au dépeuplement désiré. Nous arrivons ici au coeur de la stratégie de dépeuplement : les dirigeants gagnés à cette stratégie vont alors REPETER suffisamment de fois l'injection des vaccins avec chaque fois 1/100 de fioles empoisonnées. Certes, s, il faut faire passer dans le public cette répétition, ce qui ne va pas sans mal. En France, jusqu'au 12 juillet 2021, la vaccination ne marchait pas fort, alors le pouvoir a usé de chantages violents, n'hésitant pas à priver carrément de travail et/ou de revenus les refuzniks de la vaccination.

Voici le calcul escompté d'ici 2040 par ces dirigeants : 4 doses par an à long terme.

Supposons donc p=100, et n ce qui est négligeable à échéance de 19 ans, c'est-à-dire es mouvements démographiques non essentiels, i.e. autres que le décès et la naissance (à plus long terme il faut tenir compte des flux migratoires, des variations de la natalité et de l'espérance de vie, etc). La probabilité, notée a, pour qu'un citoyen adulte, au terme de n années avec 2≤n≤19, ait eu la malchance de se faire injecter un produit toxique létal (car le''vaccin '' ne tue pas qu'à court terme....) est alors très voisine de

a= (1- (1/p))^n

Par exemple, avec n=19 et p=100, on trouve a = 0,82617....,

donc 1-a = 0,1738....Donc le nombre D_{19} de décès artificiels ainsi survenus en 2040 depuis fin 2021 est voisin de

P x (1-a) = 11 644 600

auquel il faut rajouter le décès naturels depuis le 1/1/2022, qui est voisin de 630 000 x 19 = 11 970 000.
autrement dit, le nombre des décès entre 2021 et 2040 en France aura doublé par rapport au nombre des décès entre 2001 et fin 2021. La
surmortalité aura été de plus de 11 644 000 personnes de tous âges, donc 17,38 % de la population initiale à la fin de 2021.

Une fort belle réussite ! (rapprochons cela de la déclaration officielle de Bill Gates :

'' si nous nous débrouillons bien avec les vaccins, en peu d'années nous pouvons réduire de 15 % la population mondiale ''

On pourrait affiner e ces explications en tenant compte de flux migratoires, des éventuelles baisses de la natalité, etc. Observons que parmi ces facteurs, le principal n'est pas les flux migratoires, c'estv la baisse de la natalité (les flux migratioires sontv plusn faciles à, corriger que la baisse de la natalité surtout dans une ambiance o la santé des gens est lourdement impactée par les vaccins empoisonnés ce qui joue contre une bonne natalité. On sait bien aujourdhui que ces vaccins ARNm font baisser la fertilité des femmes. Et d'autre part la crise économique engendrée parc le chaos vaccinal joue aussi, en Occident, dans le même sens.
Et à condition de bien censurer et contrôler à mort les médias, cette baisse formidable de P en France en 19 ans peut s'être passée sans encombre;Il d faut s'attendre à une société de tristesse, de résignation
et de pessimisme, d'où tout espoir à long terme sera exclu, mais non à une panique générale.Il; ne sera pas nécessaire de placer les on vaccinés en camp de concentration car le mouvement général de la société se ferait alors dans le sens de l'extinction naturelle de la non-vaccination.

Calculons par curiosité les valeurs d e a à plus long terme :

Avec p=100 et n= 30, on obtient 1-a = 0,26....soit une surmortalité de
17 440 000 due au vaccin

Avec p=100 et n=40, on obtient 1-a = 0,33....soit une surmortalité de
22 110 000 due au vaccin

Avec p=100 et n=50, on obtient 1-a = 0,395....soit une surmortalité de
26 465 000 due au vaccin

Avec p=100 et n=70, on obtient 1-a = 0,505....soit une surmortalité de
33 848 000 due au vaccin


Supposons qu'on applique la même politique vaccinale dans le monde entier.

Pour extrapoler, il suffit de multiplier les chiffres par le rapport 116 (rapport de populations du monde et de la France en 2022).

D'où des surmortalités théoriquees dues au vaccinn dans le monde entier ayant les montants suivants

En 2040 : 1 350 704 000 de surmortalité

En 2050 : 2 023 504 000 de surmortalité

En 2060 : 2 564 760 000 de surmortalité

En 2070 : 3 069 940 000 de surmortalité

En 2090 : 3 926 368 000 de surmortalité

La fiabilité de ces estimations diminue avec le temps, mais tout cela donne une idée à la fois de l'"efficacité de la méthode et de sa lenteur relative, mais les mondialistes raisonnent à long terme et comptent bien arriver tôt ou tard à leurs fins.
La présente étude montre que s'ils voulaient dépeupler plus vite, il leur faudrait employer des moyens sensiblement plus violents, ce qui augmenterait beaucoup l'aléa, car on ne sait guère prévoir avec une précision réaliste les résultats des bouleversements violents.

JNOGUES 02/04/2022 Répondre Signaler un abus

SUITE DE MON MESSAGE PRECEDENT

POST SCRIPTUM

Dans mes calculs du message précédent, j'ai volontairement compté une injection par an, pensant que l'injection perpétuelle à 4 fois par an était trop compliquée à obtenir de la part des populations.
Si le peuple st assez dévitalisé pour accepter 4 doses par an à perpète, pour obtenir le résultat en termes de dépopulation, il suffit de remplacer les années patr des trimestres et de conserver les résultats précédents.

Alors nous obtiendrions les résultats suivants, avec une bien meilleure précision que dans le message précédent puisque les paramètres lourds (population, natalité, décès, etc) ne joueraient que sur des périodes quatre fois plus courtes.
Ainsi on obtiendrait, pour la France, les surmortalités uniquement dues aux vaccins selon le calendrier suivant :


Année Surmortalité

2027 11 644 000

2029,5 17 440 000

2032 22 110 000

2034,5 26 465 000

2051,5 33 848 000

Et dans le monde entier :



Année Surmortalité

2027 1 350 004 000

2029,5 2 023 504 000

2032 2 564 760 000

2034,5 3 069 940 000

2051,5 3 926 368 000

On constate donc que cette hypothèse implique une action très violente des mondialistes, de nature à détruire complètement les niveaux de vie et les économies des diverses nations. Cela aurait des conséquences dramatiques sur les espérance de vie, la santé publique partout dans le monde, les niveaux d'hygiène et d'instruction publique,etc... à mon avis, on irait là à un chaos démentiel ingérable.

J'en déduis que les quatre doses par an, ou même les trois doses par an, sont un objectif intenable ; il y aurait des révoltes partout, de la misère partout, on ferait de la planète un enfer invivable qui balaierait tous les systèmes politiques du monde entier, d'où des guerres dont Dieu seul sait ce qui sortirait. Cela me paraît non jouable par nos chers mondialistes, les risques les concerneraient au même titre que les autres humains.
En revanche, le processus à une dose par an me paraît bien plus réaliste et si l'on n'y prend garde, les mondialistes auraient des chances de parvenir à leurs fins avant 2100. Donc pour éviter cette catastrophe, il convient de rester vigilants et de définir une stratégie concurrente gagnante à l'échelle mondiale,