LES MÉDIAS JOUENT UN RÔLE CLEF... SANS LEUR COMPLICITÉ, LES CRIMES D'ÉTAT NE POURRAIENT PAS ÊTRE COUVERTS !!!

Vues: 54789

0

Libre

De: Libre

Date d'envoi: 04/10/2023

Etiquettes: génocide   virus   vaccin   meurtre   covid   bigpharma   propagande   tueurs   violence   mensonge   manipulation   hypocrisie   hécatombe   dépopulation   nazi   carnage     

- Les médias couvrent-ils les crimes d'État ?? C'est la question que l'on peut se poser lorsqu'il s'agit de la couverture médiatique actuelle du dynamitage des gazoducs Nord Stream 1 et 2. Pendant des mois, les médias ont gardé le silence sur le contexte et les motifs possibles de la démolition. Maintenant, en avril 2023 – environ un mois après que le journaliste d'investigation américain Seymour Hersh a publié un rapport détaillé sur le sabotage de Nord Stream – les médias américains et allemands sortent presque simultanément une nouvelle version sur les événements et les auteurs possibles de l'attaque de sabotage. Le rapport de Seymour Hersh a d'abord été ignoré par les médias occidentaux, puis discrédité et qualifié d'« absurde » par le gouvernement américain, sans toutefois être réfuté. - La publication de Seymour Hersh affirme que des plongeurs de la marine américaine ont placé des explosifs sur les pipelines en juin 2022 dans le cadre de l'exercice de l'OTAN « Baltops 2022 » ; ces explosifs ont ensuite été déclenchés à distance en septembre. L'attentat aurait été réalisé dans le cadre d'une opération secrète de la CIA et ordonné par le président américain en personne. Déjà le 7 février 2022, lors d'une conférence de presse à laquelle assistait également le chancelier Scholz, Joe Biden avait littéralement menacé : « Si la Russie envahit, c'est-à-dire si des chars ou des troupes franchissent à nouveau les frontières avec l'Ukraine, alors il n'y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin. » - Le 8 février 2023, le plus célèbre journaliste d'investigation du monde, l'Américain Seymour Hersh, a publié des révélations fracassantes sur l'affaire NordStream 1 & 2. Selon lui, c'est Joe Biden, le président des États-Unis lui-même qui a commandité la destruction de ces gazoducs, par l'intermédiaire de la CIA. Le sabotage a été mené en deux étapes, séparées par 3 mois d'intervalle, par des plongeurs de l'US Navy et les forces armées norvégiennes. Le gouvernement américain a tout nié en bloc sans aucune explication. Quant aux dirigeants norvégiens, allemands et français, ils ne disent pas un mot et les grands médias s'autocensurent au point de ne même pas oser les interroger ! - Au milieu du brouillard politique français, entretenu par les débats misérables à l'assemblée nationale sur la réforme des retraites, ce scandale mondial révèle la vraie nature de l'OTAN et la servitude honteuse de notre pays à l'oncle Sam. - pourquoi Liz Truss Premier ministre britannique au moment du sabotage a du démissionner ?? Pas parce qu'elle a approuvé l'attaque Nord Stream. . . mais parce qu'elle a envoyé un SMS "C'EST FAIT" via une messagerie texte non sécurisée sur son iPhone, à laquelle les Russes ont pu accéder en utilisant les privilèges d'administrateur via iCloud. Et les Russes en avaient déjà la preuve. https://rumble.com/vfii3x-j.-assange-dvoile-le-rle-clef-des-mdias-linformation-est-transforme-volonta.html

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

to post comments.

Raven 04/14/2023 Répondre Signaler un abus

L'Elysée, les bâtiments administratifs sont protégés par la police, mais pas la maison de la radio ni les autres sites de médias....pigé ?