LES GUERRES NE SONT QUE DES PRÉTEXTES QUI COUVRENT DES INTÉRÊTS ODIEUX PUREMENT TERRE A TERRE !!!

Vues: 64208

0

Libre

De: Libre

Date d'envoi: 12/03/2022

Etiquettes: génocide   virus   vaccin   meurtre   covid   bigpharma   propagande   tueurs   violence   mensonge   manipulation   hypocrisie   hécatombe   dépopulation   nazi   carnage     

" Les responsables des guerres ne sont pas seulement ceux qui les déclenchent, mais ceux qui les ont rendues inévitables. " - Montesquieu - 20 MILLIONS DE MORTS POUR LE PLAISIR, JUSTE PAR LA VOLONTÉ D'UNE MINORITÉ INFLUENTE DE BANKSTERS ASSASSINS... La première guerre mondiale a été un conflit voulu attendu et espéré et de surcroit déclenché à travers de fausses accusations. C'est une Fake News qui a permis, en effet, de déclarer cette guerre qui a couté la vie à 20 millions de personnes qui sont mortes sous le prétexte fallacieux de défendre la patrie. Autant dire MORTS POUR RIEN OU DU MOINS POUR ENRICHIR TOUJOURS LES MÊMES CASTES ABJECTES QUI DE NOS JOURS ACTIVENT TOUJOURS LES MÊMES LEVIERS, TROUVER OU PLUTÔT FABRIQUER UN ALIBI "11 SEPTEMBRE PAR EXEMPLE" QUI LÉGITIME UNE RIPOSTE ET DONC UNE GUERRE ET REBELOTE ET ÇA POURRAIT DURER AD VITAM ÆTERNAM SI NOUS CONTINUONS A FERMER LES YEUX ET ATTENDRE ENCORE ET ENCORE CAR LES POURRIS AUX MANETTES SE REPRODUISENT PLUS VITE QUE LES RATS ET SURTOUT SONT BIEN PIRES QUE LES RATS !!! La guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. Archives Autrichiennes http://wk1.staatsarchiv.at/diplomatie-zwischen-krieg-und-frieden/kriegserklaerung-oesterreich-ungarns-an-serbien-1914/#/#artefactgroup69 Décryptage sur Kennedy et le pourquoi de la guerre du Viêt Nam. https://odysee.com/@laileastick:4/2021-018-quand-l-argent-beaucoup-plus-d:a Autre documentaire utile sur 14-18 https://odysee.com/@laileastick:4/Arte:59 Lien vers les documents de travail qui ont servi à réaliser cette vidéo. https://drive.google.com/drive/folders/1lltWPmrtOjLHUtTSzplzZ_DpwZvmTbg-?usp=sharing Source vidéo l'Aile à stick: Documentaire Apocalypse : la Première Guerre Mondiale https://youtu.be/a9Qd7BCb-GQ

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

to post comments.

JNOGUES 12/04/2022 Répondre Signaler un abus

Ce plaidoyer pacifiste ne résout rien. Si la France avait été un peuple uni dont les dirigeants se préoccupent du bien-être du peuple au lieu de l'exploiter sottement, les magouilles familiales des puissances "centrales" de la triple alliance n'auraient jamais pu aboutir à une conflagration mondiale. Et l'Alsace-Lorraine nous serait revenue tôt ou tard sans guerre, car elle était française depuis au moins Philippe le Bel.

Après le désastre démoralisant de 1870-71, jusqu'en août 1914, parmi les forces politiques françaises, de nombreuses et non des moindres, avaient inlassablement dénoncé la faiblesse des forces armées françaises, depuis que les pouvoirs publics "élus" (de façon républicaine, cela va sans dire mais ça va mieux en le disant) avaient décidé de compenser leurs échecs de 1870-71 en nous dispersant dans des aventure coloniales ruineuses et discutables sur le plan purement humain.


Je peux citer, en tête de ces Cassandre, Charles Maurras qui dans ses oeuvres complètes, ne cessait de dresser minutieusement l'état de nos forces armées, en comptant les canons, en décrivant les armes obsolètes, et en dénonçant, dans nos casernes, les conditions de vie pitoyables des troufions nouvellement forcés d'accomplir leur "service militaire". (Exemple, dans de trop de casernes, les troufions en question étaient ravagés par le Typhus, si, si !).

Comme de nos jours, les voix raisonnables étaient muselées.....

Les français n'ont pas de mémoire, 1870-71 ne leur avait pas servi de leçon ! L'auteur de la vidéo à laquelle je réponds ici n'avait pas besoin d'aller chercher si loin ses exemples : il lui suffisait de nous parler de la "dépêche d'Ems" ! quand j'étais écolier, dans les années 1950, nous apprenions ça à l'école primaire !
Un des rares dirigeantss français avait enfin compris que la sécurité des nations n'est pas une question de sentimentalité et de pleurnichages sur le sort des autres peuples, à qui l'on doit uniquement la promesse de respecter leur indépendance et de ne jamais les attaquer en premier. Cet homme avait réussi à rappeler et surtout à imposer l aux français de suivre une bonne fois le conseil déjà formulé dans l'Antiquité romaine :

"si vis pacem, para bellum"

Cet homme était un certain Charles de Gaulle, qui s'en est vu les pierres pour réussir à faire voter, en 1962-63, le principe de la création de la force de frappe française. Ceux qui font semblant de l'encenser aujourd'hui auraient fait partie des plus violents adversaires de la force de frappe quand de Gaulle décida d'en entreprendre la réalisation !

Qu'observons-nous aujourd'hui : les peuples qui évitent les horreurs de la guerre pour eux-mêmes sont ceux que personne n'ose affronter à la légère. Voici plus de trois siècles que les Suisses ne subissent pas de guerre, alors que leur pays n'a que 50 000 km2 de superficie, défendus par une population aujourdhui encore inférieure à 10 millions d'âmes.

Même Adolf n'a pas osé attaquer la Suisse. Même la Chine ne pourrait pas ! pourquoi ?

Non pas parce que la Suisse pleurniche sur les horreurs de la guerre, mais bel et bien parce que c'est l'un des pays les mieux armés du monde. D'abord, leur seule aviation de guerre, de nos jours, est si redoutable qu'elle découragerait n'importe qui.

Et ensuite, chaque citoyen suisse mâle, après avoir promis solennellement sa loyauté totale à la fédération suisse, se voit doté à sa majorité d'un "barda" inimaginable, qu'il garde à sa portée directe, chez lui, dans des normes de sécurité et d 'efficacité bien précises, parmi, lesquelles on trouve bien évidemment les 15 jours d'instruction militaire moderne obligatoires chaque année, à vie.
N'importe quelle armée au monde qui attaquerait la Suisse se trouverait donc en moins d'une heure face à une armée énorme, immédiatement mobilisée, et répartie chacun chez soi, forte de la moitié de la population suisse (donc en ce moment au moins 4000 000 de soldats ); Imaginez une compagnie militaire circulant dans une ville ou même un village, avec une arme de guerre redoutable derrière pour ainsi dire chaque fenêtre ! car de nos jours on alloue, dans le "barda" de quoi faire exploser des chars d'assaut !

Mao, avec plus d'un milliard de chinois, n'a jamais pu dépasser l'effectif de quatre millions de soldats pour ses forces armées, et ces soldats n'étaiant pas tous de première qualité, loin s'en faut. C'est pourquoi j'ai écrit, et je persiste, que même la Chine ne pourrait pas s'attaquer à la Suisse !

Peu de français savent qu'en suisse, il y a autant d'abris antiatomiques que d'unités d'habitation pouvant loger une famille. Ces abris doivent respecter de sévères normes, y compris pour les provisions de nourriture permanents qui y sont entreposés. Ils sont régulièrement contrôlés sur place. Autrement dit, les suisses ont réalisé depuis longtemps ce que la Corée du Nord n'a pas encore terminé aujourd'hui, bien que les montagnes de Corée du nord soient bien moins redoutables et impressionnantes que celles de la Suisse !

La France, entre 1870 et 1914, aurait eu tout le temps et tous les moyens de devenir une grande Suisse inattaquable, donc foncièrement pacifique. Il aurait suffi d'une voix déplacée à l'assemblée Constituante quand le vote demandé par Thiers demanda aux "représentants" du peuple de décider du sort de tous les français en choisissant entre Henri V et la république corrompue que nous avons vue à l'oeuvre (il n'y a pas que Panama et autres aventures coloniales, il y a eu surtout l'incapacité à éviter 14-18). Qui dira un jour la vérité sur ce vote o combien crucial ? les grands chefs de l'économie française n'ont-ils pas jubilé, au soir de ce vote, en déclarant, tout heureux et tout fiers : "la meilleure monarchie, c'est la République" ?