IMPORTANT : Une arme juridique pour les parents

Vues: 61141

0

ArtemisiaCollege

De: ArtemisiaCollege

Date d'envoi: 09/01/2021

Etiquettes: parents   enseignants   juridique     

IMPORTANT : Une arme juridique pour les parents, vu que l'on ne peut guère compter sur les 95 % d'enseignants collabos...

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 09/04/2021 Répondre Signaler un abus

Je m'adresse ici à cette dame documentaliste. J'autorise le webmestre à lui donner mes coordonnées si elle veut me répondre. Car je tiens à lui, dire que non, elle fait erreur, la loi Kouchner, de même que le Code de Nuremberg ou la convention d'Oviedo, ne servent à rien contre les tyrans français du moment. Il faut au moins l'avertir de lire mon présent message. J'ai passé près de deux heures à chercher fébrilement ces lois Kouchner et autres conventions de Nuremberg ainsi que d'Oviedo. La macronie a bien fait le travail, qu'elle aille voir ça de près :


Légifrance est un suport de tas de publicités d'Etat qui expliquent par `écrits désespérants que non, la loi Kouchner ne saurait s'appliquer pour s'exonérer d'une obligaytion vaccinale édictée sous état d'urgence par le gouvernement. On vous dit carrément ceci :LA LOI,KOUCHNER EST
'' INFÉRIEURE '' AUX LOIS D'OBLIGATION SANITAIRE DÉCIDÉE PAR LE GOUVERNEMENT. Le médecin ou le fonctionnaire qui vous force à vous vacciner n'est pas obligé de vous demander votre consentelent éclairé, parce que, je cite : ''la médecine a fait des progrès depuis 2002'', et ''le médecin et/ou le fonctionnaire, sont suffisamment éclairés eux-mêmes''. Bref,les lois, Kouchner ne servent plus à rien depuis la gestion du covid par la France macronienne. Pire, on vous sort une citation récente de Kouchner lui-même qui paraît-il, vient de déclarer que les antivax qui se servent de sa loi, du 4 mars 2002 sont au mieux ''des déserteurs'' et ''au pire, des alliés du virus''.

Pour le Cod de Nuremberg, quelle différence incroyable entre ce que j'ai pu lire aujourd'hui et ce que je lisais début 2020 ! en février 2020, tout était normal, la loi Kouchner avec son célèbre passage sur le ce consentement éclairé, droit inaliénable, était bien là, mais mis en pièces sans commentaire. Maintenant,; il faut un microscope pour lire le texte de la loi elle-même, mais il est immpossible de ne pas voir les critiques sans appel contre la loi Kouchner et le Code de Nuremberg. Aujourd'hui, on vous explique en long, en large et en travers, que ''Le Code Nuremberg est obsolète, il a été fait en 1947 juste après la guerre, il n'était pas fait pour les français de mainytenant, mais pour les nazis de 1940-45, que donc ça n'avait rien à voir, et que personne ne se sert plus de ces codes surannés tellement on a fait de progrès depuis, etc. Et le texte conclut, en se moquant méchamment, qu'il est débile de croire que ce code décati pourrait servir à quelque chose contre les lois sanitaires de M. Macron, qui, elles, sont adaptées au monde actuel et bien gérées par le gouvernement français. Là on peut dire que oui, les macroniens ont fait un sacré boulot en rerédigeant ces textes de lois de fond en comble ! mais où ont-ils trouvé le temps de procéder à ce nettoyage au savon noir ? et l'article relatif à la convention d'Oviedo est écrabouillé dans la foulée !

Moralité, en France 2021, le français moyen ne peut compter sur aucune des protections dont il croyait bénéficier d'après les déclarations de ci et de ça, malgré les lois d'Untel et d'Untel, qui ne sont plus que des chiffons de papier.Elles sont purement et simplement annulées par les décrets pris par la macronie au nom d'un état d'urgence perpétuel qui l'autorise à, faire absolument ce qu'elle veut, sans recours possible pour les particuliers lambda. Si cette honrable dame veut bien répondre à tout cela, dans l'hypothèse où elle insisterait, qu'elle veuille bien nous exposer comment il faut s'y prendre pour déjouer ces tripotages infects de nos lois et libertés qui tombent une à une comme des feuilles mortes en octobre.