Avertissement de Nikola Tesla sur l'Experience de Philadelphie et le voyage dans le temps

Vues: 69257

0

PasDeQuartier

De: PasDeQuartier

Date d'envoi: 11/26/2022

Etiquettes: philadelphia   experiment  

Avertissement de Nikola Tesla sur l'Experience de Philadelphie et le voyage dans le temps

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 11/27/2022 Répondre Signaler un abus

Le niveau de crédibilité de cette vidéo est bas.

L'expression "voyage dans le temps" n'a aucuns sens.

Il fauydrait donner un sens mathématique aux mots "voyage", "temps"
et à "dans" ça veut dire quoi, "dans" ? dans l'acception courante, "dans", contraire de "hors" invite à quelque chose où on entre et dont on sait sortir, puisque le sujet de la soi-disant expérience (nommé "voyageur" car c'est plus romantique) en est revenu pour nous le raconter. Alors c'est quoi, cette entité où on peut entrer et d'où on peut
sortir ? Le célèbre film "Retour vers le futur" est astucieux et habile, ce n'en est pas moins une histoire pour enfants qui, scientifiquement, ne tient pas debout.

Ce Monsieur TESLA était sûrement génial mais il est décédé depuis longtemps, comme nous tous, et il n'a rapporté rien de nouveau sur le mystère du temps qui passe et celui de ce passé qu'on ne peut pas modifier. Si on imagine quelqu'un qui revient dans le passé comme Fernandel dans le merveillejux film ''François Premier" (merveilleux parce qu'il réussit à nous faire rire de bon coeur pendant 80 minutes !), nousle voyons comme quelqu'un qui '"descend' dans le passé où il fait son entrée dans une taverne. Les personnes présentes dans la taverne le voient et lui parlent, il y a des témoins, cette scène fait partire du présent du royaume de François Premier, dans cette taverne il y a des témoins, l'événement est suffisamment extraordinaire que ces témoins ne manquent pas de relater par la mparole et par écrit, cet événement époustouflant ("quelqu'un qui vient nous rendre visite depuis le futur" !). Alors comment se fait-il que ces témoins ne figurent pas dans le passé connu de nous ? l'idée de voyager dans le temps oblige donc à changer le passé à chaque instant où du présent est en train de devenir du passé. ET cette nécessité se cumule indéfiniment, donc s'exponetie, son résultat à son tour s'exponentie, l'univers devient instable et explose à une ouissance infinie, donc iniobservable par nous. On voit bien que toute logique humaine disparaît, que rien n'a plus de sens, ni nos corps; e,ncore moins nos cinq sens. Tout ces discours constituent une divergence absolue de la pensée, qui fait exploser la notion même de pensée. Conclusion : le "voyage dans le temps" a été, est et sera de toute éternité une belle charlatanerie.

Nous ne connaissons rien d'autre que la pensée humaine pour nous débrouiller en ce bas-monde qui est comme il est/. Donc les notions de passé, de présent et d'avenir sont purement HUMAINES. Elles ne sont
donc qu'un MODELE dans lequel notre esprit forge des théories qui n'ont de valeur que s'ils ont sur nous une action bénéfique pour notre survie. Le sort de l'humanité se joue donc dans cette dialectique entre esprit et matière, qui s'exprime par la notion de PROJET. Seul l'huùmain conçoit des projets. Ceux qui réussissent sont des exemples de maîtrise de petites portions d'avenir (Quand Eiffel a dessiné sa tour, ce fut le début de la création d'un projet. Il a imaginé cette tour là où elle est aujourd'hui, il a donc agi de son vivant sur une minuscule portion d'avenir. C'est la seule action possible des humains sur ce qu'on appelle le "temps". Mais une fois la tour là où elle est, près du Trocadéro, elle fait partie du présent quand je la vois poir la première fois et du passé depuis l'instant où elle a été achevée. Ce passé est unique et inmodifiable. C'est d'ailleurs un objet fragile (le métal se transforme par oxydation) dont il ne restera probablement rien du tout dans moins de 10 000 années.

Rien qu'en creusant cette notion de projet qui nous rend maîtres de petites portions d'avenir, il y aurait de quoi écrire un livre de mille pages !
`quçi d'ailleurs ne serviuraitv sûrement pas à "voyager dans le temps".