USA. Une vidéo montre un train percutant une voiture de police avec un suspect à l'intérieur.

Vues: 39848

0

Libre

De: Libre

Date d'envoi: 09/26/2022

Etiquettes: police   train  

USA. Une vidéo montre un train percutant une voiture de police avec un suspect à l'intérieur. La police du Colorado a publié une vidéo de caméra corporelle montrant un véhicule de la police de Platteville garé sur des voies ferrées avant d'être percuté par un train alors qu'une femme était détenue sur le siège arrière. Dans la vidéo, on voit un agent debout sur les rails, regardant dans la direction du train. L'agent quitte ensuite les voies et le train percute le véhicule de patrouille. La femme blessée dans l'accident a été identifiée lundi comme étant Yareni Rios-Gonzalez, 20 ans, de Greeley, selon le Colorado Bureau of Investigation. La police a déclaré qu'elle était gravement blessée mais qu'elle devrait survivre à ses blessures. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

3 Nombre de commentaires

to post comments.

randax 09/26/2022 Répondre Signaler un abus

USA. Une vidéo montre un train percutant une voiture de police avec un suspect à l'intérieur.

La police du Colorado a publié une vidéo de caméra corporelle montrant un véhicule de la police de Platteville garé sur des voies ferrées avant d'être percuté par un train alors qu'une femme était détenue sur le siège arrière.

Dans la vidéo, on voit un agent debout sur les rails, regardant dans la direction du train. L'agent quitte ensuite les voies et le train percute le véhicule de patrouille.

La femme blessée dans l'accident a été identifiée lundi comme étant Yareni Rios-Gonzalez, 20 ans, de Greeley, selon le Colorado Bureau of Investigation. La police a déclaré qu'elle était gravement blessée mais qu'elle devrait survivre à ses blessures.

randax 09/26/2022 Répondre Signaler un abus

Yareni Rios-Gonzalez, 20 ans, a été arrêtée car elle était soupçonnée de porter une arme à feu dans son véhicule.
Les agents l'ont placée dans la voiture de patrouille arrêtée à un passage à niveau quelques minutes avant qu'elle ne soit percutée par un convoi.
Le bureau du procureur américain du Colorado enquête sur les actions des officiers.
Une femme hispanique a subi neuf côtes cassées, un bras cassé, des dents manquantes et des blessures à la tête lorsque le véhicule de police dans lequel elle a été arrêtée et dont les agents l'ont laissée garée au milieu d'un passage à niveau à Fort Lupton, Colorado, États-Unis, a été écrasé par un train.

Les procureurs enquêtent sur les actions des agents qui, le 16 septembre, ont forcé Yareni Ríos-González, 20 ans, à s'arrêter en la soupçonnant de transporter des armes dans son véhicule.

Après être sorti de son camion, Yareni a été fouillé et menotté à l'intérieur de la voiture de patrouille, qui était arrêtée au milieu des voies ferrées. Alors que les agents inspectaient l'intérieur de sa voiture, le sifflet d'un train a été entendu et, en quelques secondes, il a écrasé l'unité de police avec Yareni à l'intérieur.

Yareni a crié en désespoir de cause pour que des agents viennent la secourir lorsqu'elle a entendu le sifflet du train.
Comme l'a dit son avocat à CNN, Yereni a désespérément essayé de crier pour attirer l'attention des agents, mais comme ils ne répondaient pas, elle a manœuvré pour sortir de la voiture de patrouille, mais sans succès. Le convoi l'a traînée sur plusieurs mètres, lui causant des blessures importantes et l'obligeant à être hospitalisée.

Les enquêteurs pensent que les agents étaient tellement concentrés sur l'inspection de l'intérieur de la camionnette de Yereni qu'ils n'ont pas remarqué le sifflement du convoi et n'ont pas pu éviter l'impact. Il ressort ensuite de la déclaration des policiers que, lors de la fouille, une arme à feu ainsi que des munitions ont été trouvées sur le tableau de bord de la camionnette.

Raven 09/27/2022 Répondre Signaler un abus

Connards de policiers qui se sont garés à cheval sur la voie ferrée !!! Mais quels cons ! Ils ne pouvaient pas faire quelques mètres de plus ?
Pas la peine de se justifier en incriminant lea délinquante. Ils ont merdé, c'est tout.