OMS Le plan de 10 ans pour les maladies infectieuses

Vues: 49293

0

NORKA82

De: NORKA82

Date d'envoi: 06/10/2022

Etiquettes: COVID   Nouvel ordre mondial  

En 30 min ce documentaire vidéo explosif reprend toutes les preuves de l’existence de la « plandémie » collectées depuis le début du Covid.

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 06/11/2022 Répondre Signaler un abus

Cette vidéo est pitoyable, mais pour ceux qui savent la décrypter, elle n'est pas inutile. Elle montre assez bien tous les montages débiles imaginés pour faire peur à des masses humaines les plus grandes possibles dans la partie du monde qui dépend de ces oligarques au QI déficient, au moins dans la partie intellectuellement sous-développée (donc la partie la plus impressionnable) de ces peuples.

La grossièreté de ces séquences dignes de Walt Disney éclate de partout. Les musiques de films d'horreur, mais si laides qu'elles nuisent à la crédibilté. Les expressions lamentables de Bill Gates et son épouse, et surtout le Prince Charles, qui se contorsionne comme une marionnette en nous prédisant un avenir apocalyptique caricatural. On visionne cette vidéo un peu comme on montait dans un train fantôme des fêtes foraines de mon enfance. Dès l'âge de neuf ans, au lieu de nous faire peur, ça nous faisait bien rire quand les filles, près de nous, poussaient de petits cris horrifiés suraigus à chaque détour de ce train où apparaissait brusquement, dans le noir absolu, une sorcière au visage effrayant de laideur et au corps laissant voir le squelette, à bord d'un balai lumineux qui lançait de petites étincelles dans le noir....et la sorcière jetait vers vous un tissu noir constellé de petites flammèches, en émettant un ''Ouh ! '' rauque, auquel répondaient les petits cris.

Bill Gates, dans ses interventions qui se veulent dramatiques, nous dévoile ses talents méconnus à faire peur aux passagers de ces trains fantômes, quand il annonce son programme de maladies que Dieu lui a soufflées pour punir l'humanité de sa soif de consommation causée par sa vie, comme ces prophètes mi-nus à pagne et à petit tambour décrits dans la Bible, qui annonçaient des temps de pénitence pour avoir outragé les Dieux....bref si ce n'était pas grave en soi, ces mimiques et ces avertissements grinçants pour arriérés mentaux de la bande à Bill Gates font éclater de rire !
Cette vidéo montre fort bien que ce cirque lamentable a été calculé pour faire peur à la partie intellectuellement sous-développée de l'humanité, qui se laisse donc impressionner par ces bonimenteurs de foire.

Hélas, le résultat humain de ces grands-guignoleurs est triste, et ''la planète'' n'attend qu'une chose : que ces prophètes de pacotille boivent enfin la tasse, avec leur cirque tendant à faire croire que l'humanité est désormais condamnée aux maladies et aux potions magiques de Bill Gates et ses petits copains, seules capables, dans leurs esprits dérangés, de les ''guérir'' sous conditions. Et ces conditions consistent en une facture salée : le prix d'une place dans le train fantôme. Ce prix est exorbitant : il faut renoncer à être propriétaire, à être heureux ensemble, à se promener librement au grand air dans une vraie belle nature réellement entretenue, et non pas imaginaire comme les châteaux de Bavière de Disneyland ; accepter comme inéluctable une réduction progressive au dixième des populations humaines, vivre sans rien faire d'autre, de la naissance à la mort, que forniquer sans risque, jouer à des jeux vidéos, consommer des nourritures artificielles au goût sucré et suave, donner tous ses biens aux grands manitous propriétaires du train fantôme, se laisser ''tranhumaniser'' c'est-à-dire cribler son corps d'une multitude de puces variées qui mesurent à chaque seconde tout un tas de paramètres mystérieux si ennuyeux que très vite personne ne les lira, et dont la fonction réelle est de combler l'ego des manitous, que ce contrôle permanent stérile fera jouir intensément par l'illusion d'être un Dieu.

Et cette vidéo nous montre le visage de ces Dieux : celui du Prince Charles poudré par sa dartre intense délicatement ombrée sur les bajoues, celui de Bill Gates qui vieillit mal, au sourire rappelant vaguement une Joconde masculine, qui lui donne un air niais content de lui, singé par son épouse continuellement muette et admirative d'on ne sait quoi.

Hélas, ces apprentis sorciers si bien détectés par Luc Montagnier ont commis de gros dégâts : leurs bibines frelatées ont tué ou invalidé à vie des millions de gens qui ont eu la naïveté de les prendre au sérieux pour chasser leurs peurs. Pour en arriver là, ces prétendus Dieux se sont fait seconder par des chasseurs de primes qui traînent sans arrêt à leurs basques : journaleux perpétuellement agenouillés devant leur maîtres, journaleuses promues sur canapé, médecins ayant trahi leurs serments, politicards véreux assoiffés d'argent et de plaisirs, faux savants scotchés aux plateaux de télévision qui relaient partout et toujours la diffusion de la peur irrationnelle sans quoi rien ne serait possible.

Finalement, la leçon de cette vidéo, c'est qu'il est urgent que les masses d'humains qui ne s'y sont pas laissé prendre s'organisent le plus vite possible pour arrêter ces faux Dieux, leur confisquer leurs monstrueux avoirs et les faire tous passer en jugement, dans un futur néo-Nuremberg ; et cette fois-ci, une fois purgées les condamnations, il faudra prendre toutes les mesures pour que jamais plus, l'humanité ne subisse pareille escroquerie, qui serait drôle si elle n'avait pas eu des conséquences économiques et humaines dramatiques. Par exemple, il faudra refonder toutes les adhésions à l'ONU : on ne pourra en faire partie que contre un engagement sine die et sans conditions de respecter à la lettre tous les codes de Nuremberg, sous peine de sanctions de la dernière sévérité, afin qu'on ne voie jamais plus, sur nos écrans, ces bandes de faux médecins et vraies crapules dignes de l'album de Lucky Luke ''L'élixir du docteur Doxey''.