Le covidisme est une maladie mentale d’une rare gravité !

Vues: 36461

0

Jupiler

De: Jupiler

Date d'envoi: 05/13/2022

Etiquettes: maladie mentale   covidisme  

Le covidisme est une maladie mentale d’une rare gravité ! Il faut vraiment être profondément stupide, voire débile, pour toucher son masque autant de fois alors que c’est interdit ! Le virus qui a plus ou moins été bloqué sur le masque est du coup sur les doigts qui servent à manipuler la nourriture – couverts, emballages… – qui finiront dans la bouche ! Croire qu’elle est protégée en réalisant les gestes qu’il ne faut surtout pas faire démontre que notre société est profondément malade !

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

3 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

Jupiler 05/13/2022 Répondre Signaler un abus

Le covidisme est une maladie mentale d’une rare gravité ! Il faut vraiment être profondément stupide, voire débile, pour toucher son masque autant de fois alors que c’est interdit ! Le virus qui a plus ou moins été bloqué sur le masque est du coup sur les doigts qui servent à manipuler la nourriture – couverts, emballages… – qui finiront dans la bouche ! Croire qu’elle est protégée en réalisant les gestes qu’il ne faut surtout pas faire démontre que notre société est profondément malade !

stan4 05/13/2022 Répondre Signaler un abus

Oui notre société est complètement malade !!!

Raven 05/15/2022 Répondre Signaler un abus

J'ai vu pire : une personne a film un couple jouant aux carte dans un train. Ils avaient tous les deux une grosse bulle de plexiglass sur la tête, comme des cosmonautes, avec un tuyau qui partait derrière dans un boitier. Hallucinant.
Mais tout ceci révèle le niveau de connerie qui croit sans cesse dans la société. Des gens seuls en voiture ont le masque. Des gens se promènent en bord de mer ou sur la plage avec le masque. Certains vont se baigner avec le masque !
Normalement, on ne doit pas parler sous le masque, ni le tripoter. On doit raser sa barbe si on en a une. Mais ce type de masque ne vaut rien : le virus passe entre les mailles sans peine. Par exemple si une maille fait la taille d'une feuille de papier, le virus est gros comme un petit point !
Le masque n'arrête rien. Les Asiatiques l'utilisent depuis des années seulement quand ils sont enrhumés ou malades, par courtoisie envers les autres.
Le masque en Europe est en fait un baîllon. C'est "ferme ta gueule" !

Mais on sait que les moutons ne mordent pas. Ils subissent... On a donc la destinée qu'on mérite.