Comprendre la fenetre d'Overton

Vues: 44639

1

Yakapas

De: Yakapas

Date d'envoi: 05/09/2022

Etiquettes: psychologie   social   manipulation  

Comprendre la fenetre d'Overton

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 05/09/2022 Répondre Signaler un abus

Cette histoire à dormir debout de fenêtre d'Overton est un habillage de plus d'une idée vieille comme le monde : les puissants et les oligarques estiment toujours qu'ils peuvent se passer d'une grande partie des gens au-dessous d'eux. Leur rêve débile et puéril est de se retrouver seuls sur la planète avec un petit nombre d'oligarques de façon à ne jamais rien patager avec les personnes prétendues inutiles (concept à géométrie variable) . L'auteur de cette vidéo nous ment, il ne croit nullement à ces fadaises de fenêtre à la con dont il trouverait toujours un moyen de s'exonérer s'il venait à l'esprit des victimes de lui appliquer ses conclusions d'assassin. Cet homme est un serviteur des MONDIALISTES dont le but est carrément d'assassiner 7 milliards de personnes qui selon eux grignotent la planète (sous-entendu, mais chut ! à leur détriment...). Il n'y a aucune différence de fond entre cette vidéo et le fond du film HOLD UP. C'est la même soupe assaisonnée autrement. Ce nouveau serviteur se croit plus habile que les précédents, mais il n'a pas levé le pied qu'on lui a vu la semelle !

La stratégie actuelle des mondialistes consiste à démolir une fois pour toutes les fondements de la morale naturelle qui a créé les civilisations. C'est une stratégie perverse, qui inverse toutes les valeurs classiques visant à élever l'esprit humain. Bien entendu, il existe des façons HUMANISTES AUTHENTIQUES de combattre la surpopulation nocive : l'humanité peut gérer la rareté ACTUELLE de son espace vital de façon à élever TOUS ses membres vers un destin plus beau, toujours plus lucide, avec des connaissances toujours plus étendues. L'eugénisme nauséabond qui sous-tend ce discours ''Overtonien'' est une variété de nazisme mâtiné de communisme désespérant ; vous remarquerez que dans ce discours pestilentiel, la science est purement et simplement passée sous silence. La seule science tolérée par ces mondialistes, c'est celle de la planète des singes. La vraie science n'a pas pour but de créer des sociétés d'abeilles éternelles qui n'évolueront jamais ! au contraire, la vraie science a pour but d'élever l'esprit humain aux sommets dont elle est capable. Elle ne doit pas penser à sa fin , qui certes est inéluctable, mais qui est trop loin de nous pour être seulement conçue. Personne, je dis bien personne, ne peut l'imaginer. On n'en est pas là, l'aventure humaine ne fait que commencer, nous sommes actuellement la Préhistoire ignorante d'un futur pas si lointain que ça. Il ne peut même pas être exclu que nos descendants, s'ils jettent à la poubelle les idées mondialistes et ses variantes overtoniennes, parviennent un jour à crever le mur de la vitesse de la lumière (les idées géniales de M. J.P. Lepetit font réfléchir en ce sens). Donc il ne peut même pas être exclu qu'on parvienne un jour à abattre les murs de notre prison actuelle. Notre prison actuelle est le système solaire, ses murailles décourageantes sont essentiellement les conséquences du mur de la vitesse de la lumière.
La vie individuelle est bornée certes, mais RIEN ne démontre que la Vie tout court, dans l'Univers, aura une fin. Le cerveau humain, dans son état actuel, est rigoureusement impossible à simuler, car le nombre des états possibles du cerveau humain est un nombre inaccessible au
sens d'Emile Borel. Donc aucune machine ne remplacera jamais le cerveau humain, vous pourrez le pucer à mort comme dans les rêves puérils de Laurent Alexandre, mais il faudrait une infinité de matière pour le simuler ; or l'humain ne pourra jamais construire une machine constituée d'une infinité de matière. Toute machine créée par des humains aura nécessairement un nombre d'états accessible. Aucune machine ne connaîtra jamais l'avenir, même pas l'avenir qui existe entre le moment présent et le moment où la roue du temps aura tourné d'un milliardième de seconde. Il en va tout autrement de LA VIE tout court. On a vu plus haut que rien ne prouve qu'elle finira, mais en revanche tout laisse soupçonner quelle procède d'un ordre d'existence plus élevé que l'existence de la matière et de l'Univers matériel observables, directement ou indirectement. Il faut se poser les bonnes questions ; par exemple, la Vie tout court dépasse-t-elle le monde de la pensée humaine ?