Y a t-il un probleme avec Bill Gates

Vues: 29001

0

TalkYo

De: TalkYo

Date d'envoi: 09/12/2021

Etiquettes: bill gates   psychopathe  

Y a t-il un problème avec Bill Gates ?

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

1 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 09/13/2021 Répondre Signaler un abus

Cet exemple démontre la néceessité de légiférer pour interdire les fortunes excessives sans pour autant menacer le droit de propriété.

La limite est atteinte lorsque ces fortunes donnent du pouvoir politique à leurs détenteurs. C'est donc par le biais de VRAIES lois antitrust qu'on parviendra à de telles législations. Il est indispensable de confisquer ces fortunes excessives après les avoir rendues illégales.Que des persnones riches s'achètent des biens perso hors normes ne servant qu'à leur plaisirs personnels ne pose guère de problèmes philosophiques; mais il faut à tout prix parvenir à interdire l'intrusion de l'argent dans la politique, dans la science, dans la presse écrite et télévisuelle, dans les médias, dans la haute banque, da,ns les insytitutions les plusoprécieuses de l'Etat : la Justice et les armées. .Rien ne serait plus exécrables qu'une résurrection des mercenaires. Des lois antitrust mais aussi des lois qui par le biais d'autres lois urbaines, d'administrfation de la justice, réglementant sévèrement les professions sensibles aux excès de la finance, devraient aboutir à un assainissement raisonable et salvateur du droit de propriété ce qui aboutira à protéger ce droit dans ce qu'il a de bon, d'acdeptable et de raisonnable ; car ces fortunes démentielles finissent par démolir le droit de propriété légitime, etvle droit tout court. Quand le sforytunes commandent au sommet de 'lEtat, le désordre et le chaos ne sonyt pas loin.Le tyrans rappliquent, qui s'assoient sur les lois dérangeantes, la notion de droit perd tout son sens, la guerre civile fnit par couver. Par
exemple, Bill; Gates est en traiun de s'acheter la moitié des terres agricoles des USA. C'est de la folie, une insulte aux pionniers qui ont créé ce grand pays. Voilà un exemple emblématique de ce qu'il faut interdire sans faiblesse. Un humain n'a pas besoin de plus dune oun deux, oun même trois résidences secondaires privées qui ne feront pas d'ombre aux voisins, il; peut sans problème s'écheter dun ou même deux châteaux, mais que des gens achètent une ville entière, ou les terres agricoles de tout un grand pays, c'est un danger mortel pour la sécurité et l'acceptablité publiques du droit de propriété. Le droit de propriété ne survivra que s'il est permis dans jun éventail:généreux, mais à la portée de tout le monde à titere de récompense du travail et de 'lépargne, mais aussi quin repecte la chance dans une mesure suffisante, car certaines personnes n'ont plus qu'elle pour se relever d'épreuves lourdes. Il y a tout un l gros tavil à accomplir pour parvenir à cette gestion intelligente du droit de propriété. Par exemple, il; ne faut pas utiliser la voie fiscale, ce serait une fausse bonne diée. En revanche, il ne faut pas avoir, peur de la nationalisation, il faut même la rendre obligatoire à partir d'une certaine échelle. Lesexemples d'EDF et de Renault démontrent bien que la nationalisation n'empêche pas l'excellence.
Pour la France, je préconiserais la nationalisation définitive d'EDF, des autoroutes, de certaines grandes banques et bien entendu de l'Institut Pasteur, qu'on devrait transformer en un Collège de France de la Médecine à but non lucratif destiné à devenir un exemple mondial. Les dons y sraient autorisés mais avec l'interdictiona bsolue de les utiliser pour, améliorer les carrières des grands professeurs qui y enseigneraient. Ces personnels devraient bénéficier de n,iveaux de vie suffisants poujrles metre à 'labri des tentations et des excès lamentables que l'on sait. Les nationalisations doivents servir à redonner leur dignité aux états, c'est- à-dire aux peuples, car les peuples ont grand besoin de redevenir souverains pour être respectés. Le grand défi de demain consiste à d redécouvrir et approfondir la notion vertueuse et féconde d'ELITISME REPUBLICAIN, la meilleure garantie pour ceux qui sans cela, seraient dès leur naissance condamnés quoi, qu'ils fassent à rester scotchés à leur sort initial, à la manière des CASTES indiennes. L'élitisme républicain doit être repensé pour s'inspirer de l'usage qu'en faisait Bonaparte en promouvant gnéreusement des personnalités extraordinaires sorties du fond du peuple, comme Murat ou Laplace. C'est l'abandon de l'élitisme républicain qui explique pour 75 % la déliquescence continuelle de la France depuis 1981. L'élitisme républicain est la seule voie pour le peuple de se réapproprier la Science, LA VRAIE, celle qui nous a fait domestiquer l'atome, conquérir la lune, éradiquer la lèpre et la variole, organiser l'hygiène publique. Seule la souveraineté du peuple bénéficiant d'une instfuction publique exigeante de très haut niveau permettra au paeuple de devenir maître dde son destin et de définir lui-même l'usage des sciences. Ce sera bien préférable à la situation actuelle où l'on voit des Diafoirus et des docteurs Mabuse sortir de partout et de nulle part