Direct du 2 juillet 2021 : vaccination obligatoire, ARNm = Danger, Fin du "pass sanitaire" en GB...

Vues: 10881

0

Willie

De: Willie

Date d'envoi: 07/03/2021

Etiquettes: vaccination obligatoire  

Direct du 2 juillet 2021 : vaccination obligatoire, ARNm = Danger, Fin du "pass sanitaire" en GB...

Partager

Share

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Ajouter à

Vous devez vous pour ajouter des vidéos à vos listes de lecture.

Commentaires de la vidéo

2 Nombre de commentaires

or Register to post comments.

JNOGUES 07/04/2021 Répondre Signaler un abus

Cher Monsieur Laïdi, désolé, je consulte régulièrement vos excellentes vidéos. Mais dans celle-là, vous avez commis une grosse bévue qui vous ferait beaucoup de tort à nous, qui suivons régulièrement vos excellentes émissions, en nous faisant passer pour des ignorants pas sérieux si vous ne la corrigez pas de toute urgence :

Vous avez dit que le taux moyen de DIOXYDE de carbone dans l'air (atmosphère à des basses altitudes) est 0,04 %, ce qui est exact. Je vous rappelle que le DIOXYDE de carbone a pour formule CO_2 (deux atomes d'oxygène pour un atome de carbone dans les molécules largement majoritaires de ce gaz).

Et vous avez continué en expliquant que ce gaz ne doit pas dépasser cette teneur sous peine de mort, car d'après vos dires, il tue pendant notre sommeil si nous nos enfermons dans une chambre bien calfeutrée pendant q'un poële y brûle lentement ducharbon ou du bois.

CEST ARCHIFAUX, ce n'est pas le dioxyde de carbone qui a cette propriété terrible, c'est le MONOXYDE de carbone, dont la formule est CO. Le gaz CO2 n'est pas dangereux, du moins pas à des teneurs modérées pouvant aller jusqu'à 0,01 %, c'est-à-dire même avec plus du double de sa teneur actuelle dans l'air, il ne causerait aucun dommage à votre santé.
Je me permets de vous faire un petit résumé de cours, pardonnez-moi.

Le CO est beaucoup plus rare que le CO2 dans l'atmosphère terrestre. En plus, ce gaz étant bien plus léger que l'air, il se tient dans les hautes couches de l'atmosphère, en très petite quantité bien que son effet de sette soit très marqué (supérieur à l'effet de serre du CO).

Le CO est un gaz combustible dangereux à tous égards, car il résulte de la COMBUSTION INCOMPLETE du charbon.Il a donc tendance à s'oxyder très facilement, donc il est instable, par exemple confiné dans une pièce calfeutrée remplie d'air, à partir d'une certaine concentration, il peut exploser avec une simple étincelle. Cette propriété le rend apte à faire tourner des moteurs diesel spéciaux, dits A GAZ PAUVRE (l'Allemagne en fabrique d'excellents capables de faire tourner des gros groupes électrogènes) . Pendant la guerre 39/45 en France, il y avait pénurie d'essence classique, on a fait marcher des véhicules, notamment de petits camions, avec des ''gazogènes'', sortes de poêles à bois embarqués à l'arrière du camion très confinés, qui brûlaient du bois ou du charbon par combustion lente et donc produisaient du CO qui alimentait de tels moteurs a à explosion type diesel. Ces véhicules étaient lents et consommaient beaucoup mais ils fonctionnaient et permettaient des livraisons de nourriture et de bois de chauffage dans nos villes moyennes. Etant né en 1941, je suis un témoin visuel direct de ces véhicules. Les bûcherons de l'époque savaient fabriquer du CO en laissant se consumer du bois de chauffage par combustion lente dans nos forêts, et ils obtenaient ainsi du CO. D'autre part, le CO était aussi l'ancien ''gaz de ville'', il était alors fabriqué dans des grandes citernes cylindriques semblables à celles qui contiennent aujourdhui du pétrole (ce citernes étaient elles aussi apprlées ''gazogènes''). Ce CO était distribué dans des villes moyennes où il permettait d'obtenir de l'eau chaude dans les salles de bain avec des chauffe-eau à gaz. On ne l'utilisait pas pourle chauffage (trop dangereux) mais on l'utilisait pour faire la cuisine dans des réchauds à gaz. Et là encore il était doublement dangereux : risque d'asphyxie si on fermait hermétiquement les fenêtres, et risque d'explosion aussi dans ces mêmes conditions. Il y a eu beaucoup cd'accidents de deux sortes.

Voici comment le CO empoisonnait et asphyxiait : nos globules rouges, régénérés dans nos poumons, transportent l'oxygène dans nos cellules, où il sert àproduire de l'énergie thermique par un processus complexe de digestion (les mitochondries y jouent un rôle prépondérant). Lorsque le CO parvient à la circulation sanguine en même temps que le sang régénéré dans nos poumons, les molécules de CO attirent violemment les molécules d'oxygène transportées par ces globules rouges sous forme de carboxyhémoglobine, de sorte que les globules rouges arrivent à nos cellules sans une seule molécule d'oxygène. Le CO, après avoir ''volé'' l'oxygène transporté par les globules rouges, devient du CO2, gaz neutre d'une stabilité infernale (c'est ce qui cause des difficultés énormes pour s'en débarrasser, et pour cette raison, il a tendance, si les conditions atmosphériques s'y prtent, à s'accumuler dans l'air (attention, ceci n'est q'une ébauche rapide et incomplète de la réalité, qui est bien plus complexe que ce résumé). Les cellules privées d'ogygène meurent rapidement, celles qui meurent les premières sont celles du cerveau, c'est pourquoi ces asphyxies sont indolores et ne se manifestent que par une forte envie d dormir, et cette mort est indolore, elle vous tue dans votre sommeil le plus profond possible : le sommeil provoqué par la mort des neurones du cerveau !

Le CO2, d'une stabilité incroyable, n'est pas du tout un poison (justement à cause de sa stabilité chimique) : c'est le gaz de toutes les boissons ''pétillantes'' (dont le prototype est ''l'eau de selz'', mais que l'on trouve aussi dans l'eau de PERRIER et la plupart des eaux ''minérales gazeuses'', ou les champagnes, ou la blanquette de Limoux ou de bien d'autres boissons,en particulier la bière et la limonade.

Vous connaissez la méchanceté diabolique de nos ennemis alors dépêchez-vous de corriger cette bévue avant qu'ils ne s'en emparent pour se moquer de nous et nous nuire au maximum. Vous êtes médecin ou membre des perssonnels médicaux, je ne sais, donc vos n'êtes pas obligé de connaître la chimie, je ne me permets pas de vous critiquer d'avoir commis cette bévue et je continuerai à vous écouter avec plaisir. Je vous ai donc averti de cela en toute amitié et avec tout mon respect. Je ne remercierai jamais assez les russes de nous donner ce site où nous pouvons déjouer la honteuse censure qui règne en France. C'est pour que nous restions irréprochables que je vous ai écrit ce petit cours. Je vous salue et vous remercie du fond du coeur de vous dévouer pour nous donner les informations qui sont interdites par les personnes qui ont installé dans mon pays une dictature inédite moralement exécrable ; tous les mensonges leurs sont bons pour faire ce qu'ils veulent sans contrôle, et dès qu'ils violent une loi, ils la changent pour rester dans la légalité, c'est affreux.

JNOGUES 07/04/2021 Répondre Signaler un abus

C'est à partir de la minute 33 de votre vidéo, dépêchez-vous de corriger SVP. Merci

JNOGUES