Le plus grand crime contre l'humanité jamais commis

De Pierre | October 6, 2020

4121 vues.

Reiner Fuellmich, est un avocat inscrit aux barreaux allemands et californiens qui a plaidé contre la Deutsche Bank, Volkswagen et Kuehne and Nagel (la plus importante compagnie maritime mondiale), que nous poursuivons dans une affaire de corruption de plusieurs millions de dollars, est également l'un des quatre membres de la commission d'enquête allemande sur le pseudo coronavirus nommé « Covid-19 ». Il considère, et nous avec lui, que le scandale de ce qu’il appelle « la fraude Corona », est « probablement le plus grand crime contre l'humanité jamais commis ». Les révélations de Reiner Fuellmich - En mai 2019 la CDU (le principal parti politique qui se partage le pouvoir en Allemagne avec le SPD), a organisé un congrès sur la santé mondiale, avec la participation des plus importants dirigeants allemands dont Angéla Merkel, mais également des responsables de la Santé publique allemande, des responsables de la Fondation Bill & Mélinda Gates sans oublier l’homme de main du parti communiste chinois et de Bill Gates, le génocidaire directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus (voir notre lettre confidentielle du 18 avril 2020 en cliquant sur « Ils ont mis un terroriste à la tête de l’OMS ». - Moins d’un an plus tard, ce sont les mêmes personnes ont joué un rôle actif majeur dans la déclaration de pandémie mondiale due au prétendu Covid-19 ; - Ces mêmes personnes ont organisé l’utilisation de masse de tests PCR afin de prouver des infections massives au prétendu Covid-19 dans le monde entier ; - Les résultats de ses tests sont utilisés pour imposer les mesures liberticides qui bloquent l’économie occidentale (et dangereuse en termes de santé individuelle et de santé publique), que sont le port des masques faciaux, les confinements des populations et la « distanciation sociale » ; - Ces mêmes personnes font pression pour que nous soit imposé une vaccination mondiale anti prétendu Covid-19 ; - L’OMS a modifié il y a 12 ans (2007) la définition médicale et sanitaire de ce que signifie une « pandémie » qui ne correspond plus à aucune spécificité puis que la nouvelle définition est « maladie mondiale », alors que la définition initiale correspond à « maladie grave qui se répand dans le monde en provoquant de nombreux décès » ; - C’est grâce au changement de définition médicale et sanitaire du mot « pandémie » que l’OMS a pu déclarer la fausse pandémie (fausse à la fois dans la définition initiale et dans la définition modifiée) de grippe porcine en 2009 afin d’imposer une vaccination mondiale avec des contrats secrets entre l’OMS, les États et l’industrie pharmaceutique vaccinale ; Que ceux qui ne se sont pas vaccinés et qui ne sont pas morts de la grippe porcine de 2009 lèvent la main - En 2009, ils annonçaient des millions de morts si les populations n’étaient pas vaccinées (à l’époque, la néonazie Roseline Bachelot, alors qu’elle était ministre de la Santé en France, déclara « tous ceux qui ne se vaccineront pas vont mourir ») ; - En mars 2020, le gouvernement fédéral allemand décida du confinement de la population avec suspension des droits constitutionnels des citoyens allemands en justifiant sa décision sur les recommandations du représentant de ceux qui avaient prévu des millions de morts en 2009 (et qui sont tous à la solde de l’industrie pharmaceutique et de Bill Gates).

Etiquettes: Covid-19 tests PCR crime contre l'humanité

Commentaires Intégrée

Intégrée

Copiez et collez ce code dans votre site ou votre blog.

Commentaires de la vidéo

to post comments.

Aucun commentaire n’a encore été posté pour cette vidéo

Vidéos récemment ajoutées